H.5 Conseil spécialisé externe (chapitre D.3)

Conseil en matière de dettes
Différents cantons disposent de centres de conseil en matière de dettes proposant des conseils variés et parfois gratuits du fait qu’ils bénéficient de subventions publiques. Ces centres spécialisés adoptent de plus en plus une politique consistant à facturer leurs prestations - notamment le conseil à long terme impliquant un investissement important en temps et en savoir-faire professionnel – selon le principe du financement lié au sujet et selon le principe de la responsabilité. Le désendettement et la gestion salariale qui y est liée s’étendent sur plusieurs années et exigent une stabilisation permanente de la situation des personnes concernées. Tous ces cas ont en commun le fait que les personnes endettées concernées, même si elles sont en mesure d’assurer leur subsistance par leur propre revenu, ne disposent en général pas des moyens liquides nécessaires au paiement des prestations de conseil et désendettement fournies par le centre de conseil, étant donné qu’elles sont constamment poursuivies par les créanciers ou qu’elles font déjà l’objet de saisies.

Nous recommandons la prise en charge des prestations des centres de conseil en matière de dettes qui sont affiliés à l’association faîtière suisse des conseillers en désendettement et qui s’engagent à respecter les principes de conseil de cette association professionnelle.

Autre conseil / encadrement spécialisé
Le développement des compétences sociales prend une importance grandissante. Il s’avère de plus en plus difficile de réaliser cet objectif dans le cadre du conseil personnel et des services sociaux. Dans ce cas, il s’agit de faire appel à des professionnels ou à des services spécialisés externes, p. ex. dans le domaine du logement pour trouver ou pour garder un espace d’habitation approprié. De plus, il faut mentionner aussi la possibilité de suivre des cours de langue pour favoriser l’intégration sociale.