E.2.3 Assurances-vie de la prévoyance libre (pilier 3b)

La valeur de rachat d’une assurance-vie est à considérer comme une liquidité.

L’autorité sociale peut renoncer à exiger le rachat de l’assurance si l’échéance de la police ou des prestations en raison d’une invalidité sont imminentes ou si, comme résultat d’une intervention précoce de l’AI, des prestations de la prévoyance libre sont à attendre. Dans ces cas-là, il est préférable de continuer à payer la prime et de faire céder les prestations.